1/43 ACB AMR FERRARI F1 312 T5 GILLES VILLENEUVE N°2

399.00 

1/43 FERRARI Formule 1 312 T5 Factory built en white metal sur base AMR Gilles Villeneuve N°2. Travail soigné des années 90 sur un kit très difficile à trouver. Excellent état avec boite.

1 en stock

Après une exposition de modèles réduits à la Fondation Cartier en 1987 dans le cadre d’un hommage à Ferrari et deux années de travail et de reflexion Bertrand Bigaudet créa la société Auto Concept Bigaudet, ACB, en 1990. Premier atelier de montage de précision adossé à un show room rue de Saussure à Paris présentant non seulement des modèles réduits à différentes échelles, de Jacques Brauer à Patrice Deconto mais aussi des peintures de Hideki Yoshida, des aquarelles de Simon Owen, des oeuvres de différents artistes ainsi que de l’Automobilia. Le premier à arriver dans l’équipe de monteurs fut Thierry Miliadis qui 25 ans plus tard continue à réaliser des pièces exceptionnelles au 1/43°. Suivi rapidement par Jean François Alberca dont l’atelier du 43° est aujourd’hui connu par les collectionneurs du monde entier. De nombreux monteurs firent leur apprentissage à l’atelier d’ACB et le concept de la qualité rencontra immédiatement un grand succès auprès des collectionneurs. Des commandes arrivaient de tous les pays du monde. En 1993 après avoir utilisé les kits d’André Marie RUF pour de nombreuses réalisations Bertrand Bigaudet créa la société LE PHOENIX afin que la production AMR puissent continuer. Installé à Servon en Seine et Marne dans de magnifiques locaux , ce projet très couteux mais excitant put démarrer avec l’intégralité du personnel d’AMR . En 1998 période de transition au CIA Centre International de l’Automobile à Pantin et début de l’activité de négoce du jouet ancien. En Décembre 1999, la page LE PHOENIX tournée ACB ouvre une boutique avenue Carnot à Paris. 2011 fermeture de la boutique et activité essentiellement concentrée sur internet et sur rendez vous. Fin 2015 ACB passe le relais à Arts Toys and Design afin de travailler sur l’ensemble des passions de Bertrand Bigaudet et continuer le culte du bel objet.